"Patience ! Avec le temps, l'herbe devient du lait."
Proverbe Chinois

Une alimentation à base d'herbe

Une alimentation à base d'herbe


Les vaches sont des ruminants, elles sont faites pour manger de l’herbe ! Aussi, direction le pré toute l’année dès lors que le climat le permet, que les sols sont en état et que l’herbe a suffisamment poussé.

L’essentiel de nos 80ha est donc composé de prairies qui nourrissent nos vaches au pâturage ou sont fauchées pour être stocké en foin et enrubannage pour les périodes hivernales. Elles sont riches de multiples espèces de graminées et légumineuses parmi lesquelles des trèfles blancs, du plantain, de la luzerne ou encore du ray-gras….

Pour préserver au mieux la qualité et la quantité d’herbe dans nos prés, nous avons mis en place un système de rotation des parcelles : le pâturage tournant dynamique.

Plusieurs informations scientifiques montrent que la qualité nutritionnelle du lait des vaches qui pâturent est supérieure à celui des vaches qui mangent peu ou pas d’herbe du tout ! (oui, je sais, c’est un non-sens mais, malheureusement, ça existe !)

Selon une étude anglaise réalisée en 2010,  les vaches bio nourries à l’herbe produisent naturellement un lait plus riche en oméga 3 et 6 avec un meilleur rapport oméga 3/6. Cela signifie pour notre santé, moins d’inflammations, moins d’allergies et de douleurs articulaires, moins de maladies auto-immunes et de risques de maladies cardiovasculaires.

Le lait est également plus riche en vitamine A. La pâture de printemps notamment apporte beaucoup de beta carotène (2000mg/jour) qui est un élément indispensable à la vache pour synthétiser la vitamine A qui passe directement dans le lait. Le béta carotène n’est présent que dans les plantes. Les herbes feuillues, la luzerne fraîche et les carottes en sont riches.

Pour notre santé, la vitamine A joue un rôle primordial pour notre vision, la croissance de nos os, notre peau et nos muqueuses, la reproduction et la régulation de notre système immunitaire.